l’île de Amorgos

/l’île de Amorgos
l’île de Amorgos2018-09-11T18:30:09+00:00

VACANCES À AMORGOS

Amorgos se trouve au sud- est des Cyclades, sa surface est 121 km2 et sa population permanente est 1.856 habitants selon le recensement de 2001. L’île a une grande richesse archéologique, une architecture, un art et des coutumes distinguées. Partout dans l’île il ya des ruines et des trouvailles qui prouvent l’habitation permanente depuis la période préhistorique. L’île est à son apogée durant la période de la civilisation cycladique, ou elle a connu un grand développement du commerce, de la navigation,de l’art et des lettres.

L’image la plus célèbre d’ Amorgos est celle du monastère de la vierge hazoviotissa qui est accrochée sur un mur vertical de 300m d’hauteur et fait naitre un effroi en la regardant. Les rochers grandioses qui se dressent dans toute la côte Est, se prolongent aussi profondément dans la mer, créant une vue incroyable qui a inspiré le metteur en scène Luc Besson à tourner les plans sous-marins du film « Le Grand Bleu ».Les murs de pierres s’effacent doucement vers l’Ouest où il y a beaucoup de plages et deux ports d’Amorgos, Katapola et Aigiali. Le village d’Amorgos est très beau, il est construit sur une colline au centre de l’île, décoré de moulins, de belles maisons blanches, d’anciennes églises et d’une forteresse.

Nous avons essayé de rassembler pour vous le plus d’informations sur l’île de Amorgos, nous nous efforcerons de rendre votre séjour inoubliable.

Si vous souhaitez plus de renseignements, n’hésitez pas à prendre contact auprès d’ information@abettergreece.com

ou en téléphonant aux +30 6934 620 501 / +30 22840 24879 nous nous ferons un plaisir de répondre à vos attentes.

Histoire de l’ile de Amorgos

Amorgos fut habitée dès le Néolithique (pointes de flèches en obsidienne remontant à 4.500 avant notre ère).
La période protocycladique, entre 3.000 et 2.000 avant notre ère fut l’âge d’or de l’île. Une douzaine d’acropoles avec palais et nécropoles ont été identifiées. Surtout, Amorgos produisit de très nombreuses idoles cycladiques, donnant leurs noms à deux variétés de statues du type « canonique », celles de Kapsala et de Dokathismata.
À partir de la Période archaïque, trois cités-États indépendantes se partageaient l’île : Egiáli au Nord, Minoa (située sur une colline au-dessus de Katapola), et Arkesini au sud.
Amorgos tomba à l’époque archaïque sous la domination de Naxos, puis Samos. Elle intégra ensuite l’alliance athénienne puis appartint aux Ptolémées puis aux Romains qui l’utilisèrent comme lieu d’exil.
L’île devint la proie des pirates et fut pratiquement désertée jusqu’à la fondation du monastère de la Chozoviotissa au XIe siècle. L’Empire byzantin recommença aussi à utiliser l’île pour exiler les dignitaires devenus indésirables.
Elle fut annexée par Marco Sanudo au Duché de Naxos en 1206. Le kastro vénitien de Chora fut construit alors. Elle fut reprise à Angelo Sanudo par Jean III Doukas Vatatzès en 1250. L’empereur byzantin la donna alors à Geremia Ghisi, un autre vénitien, et cousin des Sanudi. Le pirate véronais Licario s’en empara en 1276 pour le compte de Michel VIII Paléologue. Le traité entre Venise et l’Empire byzantin en 1303 rendit Amorgos à la Sérénissime et à la famille Barozzi. En 1419, un traité entre les Ottomans et Venise confirme que l’île était sous la souveraineté vénitienne. Au début du XVe siècle, le Sénat de Venise en possédait la moitié en propre. Il vendit un quart de l’île, puis en 1446, vendit son dernier quart à Giovanni Querini, comte d’Astypaléa.
L’île se serait vidée à nouveau peu à peu de ses habitants avant d’être conquise par Barberousse en 1537 et occupée par les Ottomans.
Amorgos fut la proie des pirates. Elle subit un dernier raid dévastateur par des bandits Maniotes en 1797.
Amorgos fut libérée avec le reste des Cyclades en 1832.
Elle fut à nouveau utilisée comme lieu d’exil au cours du XXe siècle : par le gouvernement de Venizélos en 1917, par le Régime du 4-Août de Metaxás dans les années 1930, puis pendant la dictature des colonels de 1967 à 1974.